image1 presentation
prev
CONFÉRENCES NEUROQAM À VENIR
Computational Approaches to Understanding Risk for Substance Misuse and for Delivering Targeted Inte

25 mai 2018, 15h  |  Patricia Conrod, Ph.D., Département de psychiatrie, Université de Montréal

next
|   MEMBRES > BIO

Villeneuve, Sylvia, Ph.D.

Professeur, Département de psychiatrie, Université McGill

Bio

Notre équipe utilise la neuroimagerie multimodale (IRM et TEP) pour mieux comprendre les modifications cérébrales associées à l’âge et aux maladies neurodégénératives comme la Maladie d’Alzheimer (MA).

Nos objectifs de recherche sont :
1) l’identification de marqueurs cérébraux, qui permettraient, seuls ou en combinaison avec d’autres biomarqueurs (ex. génétiques ou cognitifs), d’identifier les individus à un stade asymptomatique de la MA.
2) l’étude des liens entre les différents marqueurs de la MA (ex. les dépôts d’amyloïde et l’atrophie cérébrale) afin de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques sous-jacents à la maladie.
3) l’identification de marqueurs permettant de quantifier l’évolution de la MA et d’évaluer les effets de thérapies pharmacologiques et non pharmacologiques sur celle-ci.
4) l’étude de facteurs de risque et de protection (ex. la nutrition et les maladies vasculaires) pouvant modifier les liens entre ces différents marqueurs et ainsi possiblement retarder l’apparition des signes cliniques de la maladie.

Formation

Dr. Villeneuve a obtenu son doctorat à l’Université de Montréal en 2011 où elle évaluait la nature des troubles de mémoire chez les personnes atteintes de troubles cognitifs légers d’origine vasculaire et non-vasculaire. Elle a reçu une première formation postdoctorale à University of California Berkeley où elle examinait les interactions entre les dépôts d’amyloïde, les maladies vasculaires et la cognition dans la phase préclinique de Maladie d’Alzheimer. Elle a fait une deuxième formation postdoctorale à Northwestern University où elle évaluait la valeur prédictive de changements neurovasculaires, tels une diminution de la réactivité neurovasculaire ou une détérioration de la barrière hémato-encéphalique, pour déceler les changements précoces associés aux dépôts d’amyloïde. Dr. Villeneuve est Professeure adjointe à l’Université McGill depuis 2015 et membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2009.

Étudiants

  • Pichet Binette, Alexa
  • Vogel, Jacob